Aujourd’hui plus qu’avant, ce qui compte pour la masse des consommateurs, ce n’est pas la puissance ou les caractéristiques techniques du produit, mais le nombre incroyable d’applications que ce produit possède. Quand un geek ou un connaisseur voudra un PC/un smartphone/une tablette, il compara le CPU/le GPU/la RAM, etc, des différents produits. Pour les autres, ils se laisseront attirer par le design, la facilité d’accès du système, mais aussi (et surtout) par le marketing de l’entreprise.

Lorsque vous entendez « l’Apple Store a 350 000 applications », beaucoup diront « c’est génial », les autres diront « combien de ces applications sont vraiment biens ? ». Content is king, isn’t it ?

Où je veux en venir ?

Le constructeur canadien Research In Motion (RIM pour les intimes) serait entrain d’adapter la machine java Dalvik sur BlackberryOS. Cette machine java permettrait aux produits de la marque de faire fonctionner les applications Android.

Pour quelles raisons RIM ferait cela ??

C’est plutôt simple :

  • Android est une plateforme qui grossit de manière exponentielle. Elle attire, vers elle, de nombreux développeurs, qui eux même créés de nombreuses applications venant faire grossir l’Android Market. Le store d’applications de RIM n’attire pas autant de développeurs, il est donc plus pauvre en contenu. Avec ce coup stratégique, RIM gagnerait plusieurs milliers d’applications pour sa plateforme.
  • De plus, RIM sort son ipad-killer, la Blackberry Playbook. Nous pouvons donc supposer que le canadien voudrait bénéficier de bonnes applications (qualité, taille, contenu) pour la sortie de sa tablette.

Les deux questions finales que l’on se pose : Est-ce que Google laissera faire RIM ? Google aurait-il intérêt à laisser RIM « piller » son market ?

 

La vidéo ci-dessous vient grossir cette rumeur :

 

Source : Crackberry.com