Au départ, c’était une mauvaise semaine pour HP : un mauvais bilan financier, l’annonce de l’arrêt de la TouchPad et des smartphones Pre3/Veer, et l’annonce du retrait du géant américain du secteur de la vente « grand public ».

Suite à ces annonces, HP baisse le prix de la TouchPad Wifi 16Go à 99€, la version 32Go tombe à 129€, et le Pre3 devrait être proposé au prix de 75€. Côté distributeur, c’est HP qui rembourse les frais engagés par les-dits distributeurs; ce qui permet à ces derniers de proposer la tablette beaucoup moins cher.

Côté consommateur, cette baisse de prix a entraîné un véritable engouement pour la TouchPad. En quelques jours, plus de 600 000 tablettes ont été vendues. Les stocks partent comme des petits pains aux USA, au Canada et en Europe. HP n’en espérait surement pas autant….

Lorsqu’un produit se vend bien, une communauté se forme autour de ce produit; et c’est le cas pour la TouchPad. Cette communauté commence à avoir des idées, et des projet naissent comme le projet de portage d’Android sur la tablette de HP, significativement baptisé TouchDroid.

Pour ceux qui étaient présents lors des débuts de l’iPhone, ce sont les développeurs passionnés (fanboys?) qui ont créé le premier store d’applications (Installer, et Cydia), et qui ont pu débrider (le jailbreak) les fonctionnalités de ce smartphone. Certains de ces développeurs ont même été engagés par Apple, comme Pete Hajas (développeur de Mobile Notifier).

Pour le moment, la TouchPad ne dispose pas de développeurs chevronnés comme l’iPhone en son temps (et encore maintenant); mais le regain des ventes pour la tablette tactile de HP pourrait permettre un même dénouement du genre. Allons-nous assister à la création d’une nouvelle icône High-Tech ?