[dropcap_1] V [/dropcap_1] oici une semaine que le grand patron d’Apple a quitté ses fonctions de CEO. 35 ans après avoir créé l’une des entreprises les plus rentables, et les plus respectées au monde; le visionnaire que tout le monde admire, tire sa réverrance pour cause de maladie. Une semaine après, qu’en est-il d’Apple ?

 [half] [quote_left] Le jour où je ne me sentirais plus capable de travailler, je prendrais de la distance vis-à-vis d’Apple. [/quote_left] [/half]

Et c’était déjà arrivé en 2004 et en 2009, atteint par un cancer du pancréas et du foie …, il avait laissé sa place à Tim Cook. Encore une fois aujourd’hui, il est contraint de laisser sa place à son second; mais non plus de manière provisoire.

Cette fois, c’est fini. Ex-CEO, mais nouveau président du conseil d’administration, Steve Jobs veut rester influent chez Apple; les années ’90 sont restées marquer dans son esprit.

 

Timothy D. Cook dit Tim Cook a repris les reines d’Apple depuis une semaine, et il a assuré ne rien changer à la manière de fonctionner d’Apple : autant sur les produits de la marque, que sur les directions futures de celle-ci. Malgré son speech pour rassurer les investisseurs, la cotation boursière de la marque à la pomme a chuté de 1.6%. De son côté, plusieurs personnes affirment que le succès de l’iPod/l’iPhone/l’iPad ces dernières années ne sont pas le fruit d’un seul homme, mais d’une équipe motivée qui à les mêmes ambitions.

Apple certifie avoir héritée de la même ambition que son co-fondateur.

Depuis une semaine, les témoignages d’affections pleuvent en direction de Steve Jobs et de ce qu’il a donné au monde. 30 ans de génie pour certains, 30 ans de dictatures pour d’autres. Comme le disait la bande annonce du film The Social Network « Vous ne gagnez pas 500 millions d’amis sans avoir quelques ennemis« .

Cependant, que vous soyez convaincu ou pas, les faits sont là : le premier PC personnel (Macintosh), l’iPod, l’iMac, l’iPhone et l’iPad. Ils ne sortent pas tous de l’esprit de Steve Jobs, mais sa vision du monde d’aujourd’hui et du monde de demain et de ce que l’informatique peut nous apporter dans la vie de tout les jours; Ça vient de Steve Jobs. Bien sûr il y a des ratés comme le premier Macbook Air (qui se transforme en succès avec le Macbook Air actuel) ou l’Apple TV; mais les idées et les produits sont là.

Il n’y a pas de doutes, Apple survivra à Jobs, mais est-ce que ses fans survivront ? Si vous ne pensez pas encore qu’Apple est une religion pour certains, je vous conseille d’aller chercher quelques études sur internet. Que nous réserve Apple pour l’avenir ? Selon quelques spécialistes, Steve Jobs aurait prévu un calendrier bien fourni pour Tim Cook et Apple. D’aujourd’hui à 2013-2014, les idées des concepts et des produits seraient déjà marqués. Alors qui a dit que ce n’était pas un visionnaire ?