C’est lors du Tokyo Game Show que le patron de Nintendo, Satoru Iwata a réaffirmé à la presse, et au monde entier, que Nintendo ne développerait pas de jeux pour la plateforme d’Apple, iOS.

Malgré la pression exercée par les concurrents et par les actionnaires de Nintendo, Satoru Iwata ne fléchit pas ! Le grand patron déclare même :

« This is absolutely not under consideration…If we did this, Nintendo would cease to be Nintendo. Having a hardware development team in-house is a major strength. It’s the duty of management to make use of those strengths. It’s probably the correct decision in the sense that the moment we started to release games on smartphones we’d make profits. However, I believe my responsibility is not to short term profits, but to Nintendo’s mid and long term competitive strength. »

Comprenez dans la langue de molière :

« C’est inconsidérable… Si nous le faisons, Nintendo cessera d’être Nintendo. Savoir créer son propre matériel est une force. Et c’est aux managers et au CEO de savoir utiliser cette force. Evidemment, si nous faisons des jeux pour smartphones, nous engrangerions des profits, c’est probablement la bonne décision. Cependant, je crois que c’est de ma responsabilité de voir plus loin, à long terme, et non à court terme. »

Voici un son clair et précis ! Ceux qui attendaient de voir Mario débarquer sur l’iPhone ou l’iPad seront déçus. Mais comme le suggère S.Iwata, n’est ce pas pour le bien de Nintendo ?

[divider style= »thin »]

Entre temps, la firme japonaise connait des problèmes de ventes avec sa console fétiche : la 3DS. Selon des analystes de Bloomberg, même si la baisse du prix de vente de la 3DS à 179€ a permis de booster les ventes de 260%, cela ne sera pas suffisant.

Nintendo ne vendra pas 16 millions d’unités comme il l’avait prévu. Seul 10 millions de consoles trouveront une poche où se loger; soit une baisse d’objectif de 25%.