HTC continue sa conquête de Windows Phone 7 avec son quatrième mobile : le Radar. Après le Mozart, le Trophy, le HD7 (et HD7 Pro), le Surround et le Titan, le Radar se positionne comme un smartphone moyen de gamme, qui concurrencera le Nokia Lumia 710, le LG Optimus 7 et Samsung Omnia 7, mais aussi les Androphones de même gamme (par exemple : le Rhyme de chez HTC).

Je tiens à remercier Microsoft, l’agence Hopscotch et C.Edouard pour le prêt de ce smartphone.
Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00965

Design

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00955

Côté design, ce qui est sûr, c’est que HTC s’assure toujours pour que l’on reconnaisse ses smartphones. Ainsi, le Radar n’échappe pas à cette règle avec son dos en aluminium brossé et les trois lettres du sigle de son constructeur.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00970

À l’avant, on retrouve un écran Super LCD (S-LCD : l’écran possède des bons angles de vision, une colorimétrie juste, et une bonne lisibilité en plein soleil. Par contre son noir n’est pas très profond – il tend plus vers le gris foncé) de 3.8 pouces et sa résolution de 480×800 pixels; 3 touches capacitives viennent se greffer sous l’écran : Retour, Menu et Recherche.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00963Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00967

On retrouve aussi une caméra de 1.3 megapixels, assurant la visioconférence.

L’arrière arbore un APN de 5 megapixels (720p) avec flash LED, le sigle gravé dans la coque en aluminium et une partie en plastique au bas du smartphone. Cette partie se retire pour y enticher la carte SIM.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00974

Le haut du Radar dispose de la touche Marche/Arrêt et l’entrée Jack 3.5 mm, le côté droit possède deux boutons : le réglage du volume et le déclencheur de l’appareil photo; et le côté droit comporte le port microUSB.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00962

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00976

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00971

Le Radar est un appareil bien fini, il me fait penser au Nexus One ou HTC Legend (surtout pour sa coque) sur Android.

Concernant le cœur du Radar, il s’agit d’un processeur Qualcomm Snapdragon (MSM 8255 +  un GPU Adreno 205) cadencé à 1Ghz avec 512 mo de RAM et 8Go de stockage interne. Il possède le Wifi/Bluetooth/GPS, un accéléromètre+gyroscope et une batterie de 1520 mAh. Le Radar dispose de WP 7.5 (mise à jour Mango).

 

Interface & navigation

Depuis la sortie de son système d’exploitation en 2010, Microsoft a toujours veillé à ce qu’aucun constructeur ne fasse de modification sur l’interface et les applications systèmes. Le but était et est toujours d’eviter la  »fragmentation » d’Android.

On retrouve donc la même interface commune à tous les smartphones fonctionnant sous Windows Phone 7 : une interface basée sur un page d’accueil remplie de Tiles (des tuiles interactives et mises à jour en temps réel), et une deuxième page listant les différentes applications.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00980

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00998

Venant d’Android, cette interface vous laisse un peu perplexe. Au départ, on ressent comme une sorte de limitation : les widgets et les différentes pages (bureaux) d’Android vous permettent d’avoir beaucoup d’informations en quelques slides de doigts.

On retrouve cette afflux d’informations via ces Tiles mais avec moins de places pour les afficher. Il faudra donc faire de la rétention d’informations ou afficher une bonne vingtaine de tuiles interactives.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01017

Chaque tuile dispose donc de son intérêt ! La plupart vous amèneront à une application comme la tuile d’email ou du navigateur internet (internet explorer) mais vous pourrez lier une tuile à un contact pour en afficher ces statuts Facebook/Twitter ou ses derniers SMS.

Enfin comme je le disais, elle sont toutes interactives, ou presque. Elles afficheront donc l’information lièe à leur attribut : la tuile d’email affichera le nombre d’emails non lus, celle des SMS aussi, la tuile contact affichera des photos de vos contacts, etc….

Test-Nokia Lumia 800-WP7-Techinside-DSC01054

 

Autre point important de WP7 : l’intégration profonde des réseaux sociaux. L’application  »Contacts » vous permettra de voir tous vos contacts de téléphone, mais aussi vos contacts Facebook/Twitter. En d’autres termes, là où vous devrez télécharger une application spécifique sur un iPhone ou un Androphone, ce n’est pas le cas ici : l’application Contacts de WP7 regroupera toutes ces informations sans vous obliger à télécharger une énième application.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00984

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00986

C’est un plus qui améliore l’expérience utilisateur en rendant votre smartphone opérationnel très rapidement.

Concernant la liste des applications, j’aurais souhaité avoir le choix entre une liste et une grille d’applications façon Android ou Apple. Ce type de liste nous ramène à la bonne vieille époque de de Windows 6.5. Au final, j’ai trouvé que je mettais plus de temps à trouver une application avec ce type de vue (‘fin ça doit dépendre des gens).

Au delà du design de WP7, Microsoft a vraiment tenu à créer l’intuitivité qui manquait cruellement à son dernier OS. Et quand je dis « créer » ce n’est pas seulement pour faire beau ! Pour créer une bonne expérience utilisateur, il faut que le système soit intuitif, fluide (réactif) et qu’il amène une logique d’utilisation.

Et pour le coup WP7 est truffé de bonnes idées et de petites animations qui rendent le tout agréable à utiliser. L’interface Metro avec ses polices d’en-tête sortant du cadre, les animations des Tiles à l’ouverture ou la fermeture d’une application,  la gestion du multi-tâches (appuie long sur la touche retour) avec ses cartes à la façon WebOS,  les onglets slidant des applications … En bref, c’est rafraîchissant de plonger dans un WindowsPhone parce que Microsoft à oser faire quelque chose de différents.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00981

Enfin, tout n’est pas non plus rose, je parlerais des quelques points négatifs dans l’utilisation.

 

Un des problèmes vient de l’obligation de posséder un identifiant windows live pour disposer de toutes les fonctionnalités (Xbox live etc…). Mais bon c’est un problème que l’on rencontre sur les trois principales plateformes : il vous faut un compte Google pour accéder au Market, pareil du côté d’Apple où il faut un identifiant Apple pour accéder à l’AppStore.

 

Utilisation

En utilisation journalière, c’est un petit plaisir de réactivité. Malgré son processeur vieillissant (comme tous les WindowsPhones), il est aussi réactif qu’un double cœur sous Android. Outre le smartphone en tant que tel, on peut retrouver des petits « + » de la part de HTC, de Microsoft (de manière générale) et plus particulièrement de la plateforme WP7.

Les + HTC :

Malgré l’interdiction de Microsoft à modifier les logiciels de WP7, les constructeurs peuvent quand même ajouter leurs propres logiciels. HTC à donc eu le droit d’y ajouter sa touche modérée par rapport à ses versions Android (cf. HTC Sense).

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01013

La première application vraiment très utile, c’est la configuration des connexions. C’est un petit plus qui rend la configuration du wifi etc, beaucoup plus simple.

HTC Hub : Le hub regroupe des données sur la météos et l’endroit où vous vous trouvez.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00996

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00997

HTC Watch : un service de VOD où vous pourrez louer des films et les regarder en streaming ou après leur téléchargement.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00999

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01000

Locations (merci la traduction : localisations) : c’est le même type d’application que « Cartes ». Sa principale fonction est de vous permettre de savoir où vous êtes.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01001

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01002

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01003

Média connecté : une autre valeur ajoutée de HTC ! Une application de détection de contenu DLNA. Elle détecte facilement ma freebox et mon PC, et je peux naviguer dans les dossiers, mais des que je tente d’ouvrir un fichier vidéo, ça ne marche pas – petite déception – mais c’est peut être du aux codecs.
Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01011

 

Retouche photo : si l’iPhone a Instagram, le Radar possède quant à lui, une application de modification de style de photo. Oui, c’est pas vraiment de la vraie retouche, mais c’est à la mode. Et la promesse est plutôt respectée, une dizaine de styles sont disponibles et vous permettent de modifier l’apparence de la photo. Vous voulez lui donner un look rétro (comprenez vintage), un look abîmé, ou encore un bon vieux style sépia, c’est possible en deux clics. Après il vous suffit de poster la dite photo sur Facebook ou Twitter….

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01004

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01005

 

Les + Microsoft

Office : Le point fort de Microsoft est son eco-système de logiciel. Microsoft Office en est le digne représentant. Cette suite bureautique est sûrement la plus accomplie et la plus utilisée de par le monde. Et l’on peut facilement dire que 99% des fichiers « bureautique » sont des fichiers Office (Word, Excel, Powerpoint…). Et sur ce coup-là, Microsoft a un train d’avance sur les autres. WP7 intègre Office en son cœur, il gère tous les types de documents (en ouverture et en modification) et vous pourrez même travailler en temps réel sur un fichier en collaboration avec un de vos collègues grâce à sa compatibilité avec Office 365.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01009

 

Internet explorer : autant, le navigateur sur PC fixe, traîne une réputation très mauvaise (même si elle est infondée aujourd’hui avec la mouture 9 de IE), autant IE mobile est rapide, bien optimisé, mais il manque encore de quelques fonctionnalités. WP7 est encore jeune….

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00978

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00979

Skydrive : la première prière angulaire du Cloud Computing à destination du Grand Public made in Microsoft. Skydrive est un espace de stockage en ligne. Il vous permet de stocker jusqu’à 25Go de données : photos, vidéos, musiques et documents Office.

 

Les – WP7

Le marketplace : c’est sûrement l’un des plus gros point noir de la plateforme WP7. Pour vous faire comprendre un peu : naviguer dans le Market, c’est comme de faire la toupie sur une chaise – au bout de 10 secondes vous en avez déjà marre, et vous ne vous sentez pas bien.

Si tout le reste de l’interface est plutôt soignée, il n’en est pas grand chose pour le marketplace.

Je trouve la classification générale et l’affichage des applications (à la fois sous forme d’icones et sous forme de listes) plutôt bordélique. Pour vraiment s’en sortir avec le marketplace, il faut chercher une application. Si vous avez le nom de l’application en tête, alors vous serez sauver.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01012

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01014

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01016Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01015

Au niveau de l’affichage des informations d’une application, là, le sentiment redevient positif. On a le droit à une présentation sous la forme de 4 onglets : détails, avis visuels, associés. Merci ! C’est clair et bien fait.

 

La lecture des emails : Petit problème de visibilité. La seule chose qui différencie un email lu d’un email non lu, c’est sa description en couleur. Avouer que ça pourrait être Un peu plus explicite.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00990Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00991

La présentation des jeux, un tour forcé sur le Xbox live :  à chaque fois que vous installerez un jeu, celui-ci sera disponible dans le Xbox Live. Il ne s’afficheront pas dans la liste des applications (comme sur l’iPhone et les smartphones Android), ils ne seront disponibles que dans cette partie dédiée. Donc à chaque fois que vous voudrez jouer, il faudra passer par le Xbox live pour démarrer le jeu voulu.

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01018Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01019Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01020

Bing recherche : fidèle utilisateur de Google depuis plusieurs années, l’intégration profonde (forcée) de Bing comme moteur de recherche est comme une déception. Évidemment ça se comprend, mais on perd quand même ses repères. Attention, Bing n’est pas mauvais, mais c’est pas Google…

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00992

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00994
La reconnaissance vocale est un point à parfaire .... absolument !

Zune

Comment aborder un smartphone WP7 sans aborder Zune, le logiciel qui permet la synchronisation du contenu. Il y a une vraie volonté de cohérence avec les autres produits Microsoft (je pense surtout à l’interface de la Xbox).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il fait ce qu’on lui demande sans trop ramer, mais on se demande quand même pourquoi on devrait utiliser ce logiciel, alors qu’on pourrait utiliser notre Windows Phone comme une clé USB. On pourrait y glisser/déposer notre contenu comme dans un banal dossier. Ne serait-ce pas plus simple ?

Je préfère une synchronisation via le wifi en transformant mon smartphone en pseudo-serveur. Peut-être est-ce l’avenir de Zune ? Apple a bien mis 4 ans pour intégrer les MAJ OTA et la synchronisation par Wifi…

Petit bémol pour le logiciel Zune sur PC et sur Mac (windows phone connector) : on aurait pensé que Microsoft aurait fait comme Google sur ce point. Ils auraient pris note du mécontentement des utilisateurs, et auraient donc supprimer la synchronisation par logiciel (Zune dans ce cas). Mais non, vous devrez passer par la case Zune pour mettre à jour votre smartphone WP7 ! What a shame ! Pire encore, Zune n’existe pas sur Mac, vous devrez donc passer par un sous-Zune, Windows Phone Connector. Un vrai mauvais point pour WP7 !

Problème de jeunesse ou non, Microsoft, devra régler cela, et permettre les mises à jour OTA (Over The Air).

Allez savoir pourquoi 1 fois sur 10, il ne veut pas reconnaître votre smartphone connecté !

Autonomie & Performance

Autonomie

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC00964

Le très bon point de ce smartphone : l’autonomie ! Certes, je n’ai pas fait de calcul scientifique, mais avec un compte mail en push, deux comptes de réseaux sociaux en mises à jour automatiques toutes les 30 minutes, et un peu de surf/vidéo/jeux, on tient facilement 2 bons jours. Comme quoi, imposer une liste de composants et de spécifications techniques aux constructeurs et en contrôlant le logiciel, on peut arriver à faire des miracles.

 

Performances

Multitâches : le multitâche de WP7 est un multitâche passif. Dès que vous sautez d’une application A à une application B, l’application se met dans une sorte veille. C’est un problème moins visible sur les applications systèmes, mais les applications tiers (celle que vous téléchargez) en souffrent vraiment plus.

Par exemple, j’utilise un client de messagerie électronique pour me connecter à mon compte Google et utiliser Gtalk. Et dès lors que vous passez de,cette application à une autre, vous ne recevez presque plus les messages de vos contacts. Soit c’est l’application qui est mal codée (tout à fait possible), soit c’est le système qui intervient pour garder de l’autonomie (tiens, on revient au point précédent).

Sinon, au niveau des performances générales, je le re-dis : le Radar est fluide ! Les jeux passent bien sans problèmes (sans saccades), la navigation internet est fluide…, en bref, le téléphone est réactif !

Test-HTC-Radar-WP7-TechinsideDSC01021

 

Conclusion

Je crois qu’on peut le lire entre les lignes; ce téléphone est bon ! La finition du HTC Radar est exemplaire et le logiciel suit en plus !

Voici un petit récapitulatif de ce que j’ai aimé, et de ce que j’ai moins aimé :

  • la finition
  • l’ergonomie de WP7
  • la réactivité
  • l’autonomie

En moins :

  • la dalle S-LCD de l’écran
  • les petits points à parfaire : marketplace, reconnaissance vocale, affichage des applications…
  • Se passer de Zune ?