Depuis que Google a officiellement montré son projet de lunettes intéractives, on remarque de plus en plus d’entreprises High-Tech se lancent dans la bataille.


Ainsi, après Sergei Brin et ses Google Glass mais aussi l’entreprise Oakley, on a pu voir Apple se faire accorder un brevet pour un dispositif d’écran portatif. En effet, Apple aurait déposé en 2005 un brevet concernant un dispositif de ce type :

Sur ce schéma lié au brevet, on peut voir que chaque oeil pourrait disposer d’un petit écran, mais un autre schéma dérivé du brevet montre qu’il serait aussi possible d’avoir un mini-projecteur qui enverrait donc des images sur une surface (du verre par exemple) telle un HUD d’avion de chasse.

Et aujourd’hui, c’est au tour d’Olympus, le géant de la photographie, qui tente de revenir sur le devant de la scène, autrement que par des problèmes de dirigeants qui détournent des fonds, avec sa propre vision des lunettes intéractives. Ces lunettes devraient disposer d’une connexion bluetooth compatible avec les smartphones, tablettes, PC; d’un écran de résolution QVGA (320 x 240), d’un accéléromètre, et d’une batterie offrant une autonomie de 8 heures.

Le nom de ces lunettes : MEG4.0, et Olympus serait sur ces prototypes depuis 2006 !